Quelles sont les différentes garanties d’une assurance emprunteur ?

Le contrat d’assurance emprunteur est de plus en plus sollicité par les établissements financiers, car il comporte plusieurs garanties. Un projet immobilier nécessite parfois de faire appel à un prêteur tel qu’une banque pour le financer. Ce contrat permet d’assurer le paiement de crédit ainsi que le remboursement du capital accordé à un client.

L’assurance emprunteur : c’est quoi exactement ?

L’assurance emprunteur est une assurance qui garantit un emprunt permettant d’être assuré en cas de perte, d’invalidité d’emploi ou encore un décès. Dans ces cas, l’assureur rembourse les échéances du prêt en partie ou en totalité. Afin de bénéficier des garanties d’une assurance emprunteur, il est indispensable de remplir une déclaration d’état de santé et cette dernière sera validée ou non par l’organisme d’assurance en question.

Souscrire une assurance emprunteur est-elle obligatoire ?

Actuellement, aucune disposition légale n’oblige un emprunteur à être couvert, elle n’est pas obligatoire. Cependant, les prêteurs tels que les banques considèrent qu’une telle assurance est primordiale afin de jouir pleinement d’un crédit. Autrement dit, souscrire une assurance emprunteur se présente comme étant une condition d’octroi du prêt. En ce qui concerne un crédit immobilier, un établissement prêteur demande strictement que le client ait souscrit pour bénéficier des garanties d’une assurance emprunteur. Ce dernier qui couvre les PTIA ou perte totale et irréversible d’autonomie, contre plusieurs risques de décès, de perte d’emploi ou encore d’invalidité de travail voire même la perte d’emploi.

Mais quelles sont les garanties de l’assurance emprunteur ?

Souscrire une assurance emprunteur permet à un prêteur de s’assurer qu’il obtient une indemnisation en cas d’inaptitude ou de faiblesse de la part du client pour accident ou maladie. Voici les différentes garanties d’une assurance emprunteur :

  • La garantie décès : permet de verser le capital restant dû à l’établissement financier. Les héritiers n’auront pas un crédit à restituer et peuvent récupérer librement le bien immobilier.
  • La garantie PTIA : est idéal pour couvrir le client qui rencontre l’incapacité d’exercer toute activité lucrative.
  • La garantie IPT : ou l’invalidité permanente et totale concerne les personnes ayant une invalidité mentale ou physique constatée avant ses 65 ans. Le taux d’invalidité contractuelle commence à 66 %.
  • La garantie IPP : la garantie d’invalidité permanente et partielle est similaire aux garanties IPT, mais le taux de prise en charge débute à 33 %.
  • La garantie ITT : l’incapacité temporaire totale de travail entre en scène quand l’emprunteur rencontre une difficulté à exercer temporairement son activité professionnelle.
  • La garantie perte d’emploi : qui peut être aussi appelé garantie chômage. Elle couvre en général pendant 2 ans l’emprunteur ayant perdu son emploi.
Assurance emprunteur : groupe ou individuelle ?