Assurance vie : peut-on cumuler les contrats ?

Contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible de souscrire un nombre illimité de contrats d’assurance vie, cela offre même maints avantages. En choisissant cette option, le risque de contrepartie sera réduit et vous pouvez augmenter le plafond de garantie. Cela va autant vous aider dans la gestion des aspects pratiques de la succession.

Diversifier le risque de contrepartie en cumulant les contrats

La souscription d’un contrat d’assurance vie vous permet de détenir une créance à l’encontre de votre compagnie d’assurance. Dans le cas où celle-ci fait faillite, vous risquez de ne pas vous faire rembourser l’argent que vous avez investi. Il y a donc un risque de contrepartie. Toutefois, le risque reste assez faible si l’on se réfère à la réglementation prudentielle. Notez que lorsque vous choisissez de cumuler les contrats d’assurance vie, vous avez tout de même la possibilité de diversifier et de réduire le risque de contrepartie. Par ailleurs, ouvrir plusieurs contrats avec différents assureurs vous permet d’augmenter le plafond de garantie imposé en cas de faillite de l’assureur, afin de le mettre à la hauteur de votre épargne. Ainsi, vous pouvez bénéficier de plusieurs fois de cette garantie, en toute légalité.

Simplifier la gestion des bénéficiaires

Si votre contrat d’assurance vie présente plusieurs bénéficiaires, sa répartition pourrait être assez difficile. Même s’il est possible de choisir autant de bénéficiaires que vous le souhaitiez, il est toujours préférable d’opter pour la simplicité afin de faciliter les formalités en cas de décès. En effet, pour qu’un assureur puisse verser les fonds, il doit demander plusieurs justificatifs à tous les ayants-droits du souscripteur. Il suffit qu’un seul des cessionnaires ne soit pas joignable ou ne puisse envoyer les documents nécessaires dans le délai imposé pour que le dénouement du contrat soit retardé. Les autres personnes ne pourront donc pas également toucher le capital dû. En décidant de cumuler les contrats d’assurance vie, vous pouvez choisir un bénéficiaire pour chaque contrat, afin que le versement de l’épargne se fasse plus vite, mais aussi en vue d’éviter les conflits.

Optimiser la gestion de son patrimoine

Cumuler les contrats d’assurance vie permet également d’optimiser ses placements. Sachez que le contenu d’un contrat d’assurance vie varie d’une compagnie d’assurance à une autre, mais aussi d’une année à une autre et d’une gamme à une autre. Les contrats plus anciens permettent généralement de bénéficier d’un traitement fiscal privilégié, tandis que ceux plus récents affichent des rendements plus intéressants. En souscrivant à ces deux types de contrats, vous pouvez conserver l’antériorité fiscale des anciens et bénéficier des avantages des nouveaux. De plus, vous aurez la possibilité de séparer vos investissements sécurisés de ceux plus risqués, afin d’être plus prudent. En conclusion, multiplier les contrats d’assurance vie présente des avantages non négligeables. Il serait alors dommage de ne pas en profiter.

L’assurance vie est-elle un bon placement quand on a 70 ans ?